samedi 15 juin 2013

Commentaires du samedi 15 juin 2013

Va et espère

Aujourd’hui l’étape qui nous mène a Boutx le Mourtis passe par le col de Caougnous que les infos internet nous donne fermé. Pour cette raison nous mettons directement le cap dans cette direction afin d’aviser en cas de fermeture avérée.
La température est idéale 15 degrés, on nous a annoncé de la pluie, ce n'est qu'une légère bruine qui nous rafraîchit agréablement, je pense aux valeureux du 600 kms et je leur souhaite le même temps.

Dans la montée du col de Port qui précède le Caougnous, j'interroge une cyclote d'au moins 70 ans mais au coup de pédale impeccable. Elle nous dit que Caougnous étant dans la descente du col de Port il n'y a aucune raison que ce soit fermé. Dans cette montée une vieille dame me fait des grands signes avec son balai, la pente est à 9%, je m'arrête un peu plus haut et je redescends pour savoir ce qui se passe, sale temps aujourd’hui monsieur me dit elle, ça valait en effet la peine de s'arrêter au cas où je ne m'en serais pas aperçu.

Pour les ascensions mon truc pour les banaliser c'est de traduire la montée en nombre de fois le mont Saint Aubert, ainsi le col de Mente avec ses 6 fois l'ascension de référence ne fait plus vraiment impressionnant.

3 kilomètres environ avant le sommet du col de Mente, terme de notre étape, un cyclo la cinquantaine me double, on se salue, il roule pas mal, mais je décide de lui prendre la roue pour finir, il relance à chaque fois que j'arrive à sa hauteur, mais il finit par craquer et c'est avec quelques minutes d’avance que j'arrive au sommet du col. J'attends, et quand il arrive il me donne l'explication, vous avez monté lentement le col, tandis que moi j'ai roulé vite des le bas. Il est content néanmoins, car son fils de 20 ans arrive derrière. Ils sont formidables ces cyclos.

Bon maintenant direction le gîte, je fais 800 m avec 100 m de dénivelé, j'arrive sur une placette où une tonnelle est montée, c'est la fête au village, et là j'apprends que le chalet est en bas. Juste pour dire de rester dans les habitudes, une étape sans aucune erreur serait trop monotone.
Arrivé au chalet notre hôtesse me dit que les épouses sont montées sur la placette, pas de réseau pour les appeler. Je vais devoir me résoudre à remonter à vélo. J'insiste pour accéder a la chambre, en réalité les épouses y sont déjà.

Nous sommes rentrés avant 16 heures, nos épouses très heureuses car elles avaient monté le col dans un brouillard à couper au couteau, donc elles s'inquiétaient de notre sort, c'est aussi pour cette raison que je me suis appliqué a me "tromper" un minimum !

Demain c'est l'incertitude complète en ce qui concerne le Tourmalet. Comme on aimerait n'avoir pour seul souci que de les monter ces satanés cols

Les stats 135 kms
dénivelé 2481/4375 en corrigé
21,2 kms/h

Pierre

2 commentaires:

  1. Bonjour Pierre
    Courage et bravo je ne peux que te dire cela au vu de ton slogan "Va et espère" le bleu te va si bien au sommet du col

    RépondreSupprimer
  2. Salut pierrot
    Content de vous savoir en forme. je vois que vous faites belles étapes, et à lire vos commentaires vous prenez bcp de plaisir. Dommage que la méteo perturbe un peu vos plans.
    j’espère que tu portes de temps en temps le maillot de l'ACM pour le montrer sur les route de France.
    à bientôt et surtout carpe diem

    Xav

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.