dimanche 30 juin 2013

Commentaires sur ce Tour de France Randonneur


On m'a souvent posé la question de ce qui a été le plus difficile, assurément le passage dans la forêt a été pénible. Moralement la soirée où nous sommes restés au pied du Galibier a été éprouvante.

Partout et encore à l'arrivée les gens pensent qu'on n'a pas été épargnés par le mauvais temps, je pense en avoir rendu compte au quotidien et pouvoir dire qu'au contraire on a été plutôt privilégiés.

Mon meilleur souvenir sur ce tour est extra sportif puisqu'il s'agit de la rencontre le deuxième jour, avec mes amis Lorrains Irma, Arlette, Myckey et Jean-Claude.

Ma plus grande satisfaction est d'avoir fait naître peut être des envies de réaliser la même chose.

La tenue du blog en envoyant mes compte-rendus à Yves-Marie a été une mission quotidienne à laquelle je me suis tenu avec plaisir car je sentais le soutien des nombreux visiteurs. Merci à vous que vous vous soyez manifesté ou pas.

Maintenant on vous tire notre révérence, place aux pros qui débutent leur tour

Pierre.

Commentaires du samedi 29 juin 2013 - Dernière étape

Va et espère

Avant d'aborder cette dernière journée deux faits oubliés sur la journée d'hier; on dit toujours jamais deux sans trois, j'ai donc crevé (toujours de la roue arrière) hier pour la troisième fois, mais au final trois crevaisons sur un tour c'est peu. Hier aussi pour éviter une voiture qui doublait sans pouvoir se rabattre avant d'arriver à ma hauteur j'ai du descendre sur le bas-côté de la route, comme quoi, ça tiens vraiment à peu de choses de boucler ou pas un tour.

Hier matin l'atmosphère était très humide et il faisait frisquet malgré les 15 degrés, c'est ça le Nord. Il pleuvra modérément et par intermittence dans la journée. Et c'est sous le soleil que Nous arriverons à Warchin.

Bernard a pris le départ ce matin à 9h pour Halluin.

Je prends le temps dans la matinée de bichonner un peu mon vélo, il l'a bien mérité. Il me passe en tête comme souvent un air de circonstance, ce matin c'est de Gilbert Bécaud " Et maintenant que vais je faire .....".

A midi un repas rapide au snack de Leclerc et déjà la famille Veraeghe est là au grand complet pour m'accompagner depuis Quaedypre, nous prenons le départ Didier le papa, Gael le fiston pendant que la maman Bénédicte nous fait le poisson pilote avec l'aide du deuxième fiston Maxime, quand au plus jeune Quentin, il se réserve pour les derniers kilomètres. Les grands parents seront mis dans le coup également pour permettre à Bénédicte de m'accompagner sur les derniers kilomètres.

A Sainghin en Weppes c'est trois amis du club de Marcq qui complètent l'escorte.
A Baisieux c'est une belle représentation des Audax arrivés quasiment en même temps que nous qui nous attend, parmi eux les remis sur pieds Michel Cordier et notre président Moustache, même une audaxette qui n'a pas roulé depuis deux ans accompagné de son mari a tenu à être présente. Nous rejoignons Warchin par une voie détournée en raison d'un grave accident de la circulation.

A l'arrivée il y a des amis qui ont voulu témoigner de leur amitié par leur présence, bien entendu notre marraine Mathilde et le staff féminin des Audax de Tournai. Ce fut un moment de convivialité fort appréciable après ce périple.

On fait le total des kilomètres
hier cumul à 4878kms aujourd'hui 134 kms total 5012, pas besoin de faire de montées du mont saint Aubert pour arriver à 5000 Kms

Les stats 134 kms
Dénivelé 345/553 en corrigé ( c'est ça le plat pays)
28,1 km/h

Pierre

Ils vont accompagner Pierre sur la dernière étape le samedi 29 juin 2013













Photos du vendredi 28 juin et du samedi 29 juin 2013

Photos du Nord 




Dernière soirée avec orchestre




Dernier rapport pour le blog


Départ pour Warchin





Arrivée à Warchin



vendredi 28 juin 2013

Si vous voulez accompagner Pierre Kellener sur la dernière étape

Bernard Dubois rejoint Halluin pour obligation familliale. 

Pierre Kellener sera donc seul sur le final du parcours du samedi 29 juin 2013.

Si vous voulez l'accompagner sachez qu'il part de Quaëdypres vers 13 heures.

Samedi 29 juin 2013 - Vingt-huitième étape


Samedi 29 juin 2013
Vingt-huitième étape
Carte Michelin N° 301  pli
Quaëdypre, -D916-  Wormhout  -D18-    Steenvoorde  (18Km) -D947-  Eecke   Saint Gilles   ◄╗  -D933-  Caëstre   ☼   -D947-  Strazeele  Vieux-Berquin    Neuf-Berquin   Estaires (23/41Km)  -D947-   ☼  -D945-  Nouveau-Monde    Laventie-D322-   -D173E1-   -D173-   Fauquissart     -D173-    -D41-    Aubert    -D41-    Herlies   -D141A-  -D41-    Sainghin-en-Weppes    -D41- Don  Annoeullin    -D39-    Allennnes-les-Marais    -D39-    Gondecourt    Seclin    -D549-    Avelin (34/75Km)    -D54-   Fretin    -D19-  Bouvines - Gruson - Chéreng -D941- Baisieux (16/91Km)-N7-   Marquain - Orcq – Tournai Warchin ( 13/104 Km)

                                                                                 (104/4903 Km)

Commentaires du vendredi 28 juin 2013

Va et espère

On est au départ à Noyelles sur Mer quasiment dans le Nord. Il a plu cette nuit. Ce matin bien que nous ayons dès huit heures 12 degrés et rapidement 15 degrés, nous avons une sensation de fraîcheur, le coupe-vent sera nécessaire quasi toute la journée. Le vent modéré est d'Ouest donc assez neutre sur la plus grande partie du parcours pour devenir favorable sur le dernier tiers.

Ce matin je me suis pesé pour contrôler mon poids, je déments donc l'idée reçue qui voudrait que l'on perde 5 à 10 kilos sur un tour, je fais exactement au gramme près mon poids de départ.

Nous abordons rapidement le boulonnais et je continue à chaque visite dans cette région à m'émerveiller devant la variété et la beauté des paysages, pourquoi chercher très loin ce qu'on a à moins de deux heures de chez nous ? Mais qui dit boulonnais tout le monde le sait, dit aussi relief assez vallonné et nous n'y échappons pas.

Je regarde ma feuille de route et le fait de connaître toutes ces villes me fait penser que ça fait beaucoup en 165 kms. Et pourtant nous les traverserons toutes.

Il a fallu attendre cette dernière étape pour que je rencontre un cyclo sympa qui m'accompagne pour me montrer le chemin dans un passage pas facile. C'est ça les gens du Nord.

Un mot sur le port des tenues, j'ai alterné avec fierté les couleurs Audax et Marcquoises parce que je suis adhérent à chaque club à 100 pour cent.

A la veille de la dernière étape je remercie à nouveau Françoise, mon épouse qui a été formidable , pour elle c'est une première qui comptera, merci aussi à Régina l'épouse de Bernard pour sa bonne humeur, et je salue le courage de Bernard surtout dans le passage du Tourmalet.

Pierre

jeudi 27 juin 2013

Parcours du vendredi 28 juin 2013 - 27ème étape

Vendredi 28 juin 2013
Vingt-septième étape


Carte Michelin Nº 301 pli: C - 5
Noyelles-sur-Mer -D940- Rue Quend Conchil-le-Temple (27 Km) Waben -D143- Verton Rang-du-Flers -D140E1- -D143- Airon-Notre-Dame Capelle Villiers Cucq -D940- Étaples (19/46 Km) -D940- Condette (16/62 Km) -D901- Saint-Léonard -D940- Boulogne -sur-Mer (10/72 Km) Wimereux Audresselles WISSANT (24/96 Km) -D244- Hervelinghen Saint-Inglevert Pihen-lès-Guînes -D244- -D245- Saint-Tricat -D305- -D247E- Les Attaques (21/117 Km) -D229- Guemps Nouvelle-Église Vieille-Église Saint-Omer-Capelle Saint-Folquin -D2- Bourbourg (23/140 Km) Brouckerque -D3- BERGUES (19/159 Km) Poster une carte de contrôle à Bergues -D916- QUAËDYPRE (6/165 km)
                                                                 (165/4769 Km)


Photos diverses du 25, 26 et 27 juin 2013

Eglise Normande vers Cherbourg


Décor boulangerie normande


Manoir normand


Eglise du pont l'Evêque


Pont l'Evêque


Figurine Normande


Notre chambre d'hôte à Aumeville L'Estre


Figurines Normandes


Seconde vue de notre chambre d'hôte


Le pont de Tancarville




Nous arrivons vers la Somme

Commentaires du jeudi 27 juin 2013

Va et espère

Je prends dans le courant de la journée des notes pour mettre en page le soir. Aujourd'hui à l'arrivée je m'aperçois que j'ai perdu mon pense-bête. Il va falloir me remémorer ce que j'ai noté; c'est aussi cérébral un tour de France.

Ce matin dès le lever on ressent une température déjà très agréable il fait 15 degrés dès 8h00. Le vent sera de face, mais modéré.
Le parcours est du même genre que la veille, avec souvent des sorties de ville où on repasse les 120 m d'altitude.
Le parcours débute par le passage du pont de Normandie, je viens de corriger parce que j'avais écrit col au lieu de pont, lapsus révélateur  car on passe par du 8 pour cent. La proximité des poids lourds n'est pas très rassurante, le prochain tour je resterai sur le passage piéton !

Pour ceux qui se demandent à quoi on pense toute la journée, personnellement je pense à des choses très profondes comme : tiens on a quitté Genneville  et on traverse maintenant Gonneville, puis Senneville la même orthographe à une lettre près; A d'autres moment je fais du calcul mental, je me pose le problème : si un cyclo de 61 ans, réalise un tour de France de 5000 kms en vingt huit jours, la circonférence de la terre étant de 40 000 kms, combien lui faudra-t-il de temps pour faire le tour de la planète ? Et là je me je mets à rêver....

Du côté de Dieppe, je suis pris d'un doute, mon GPS serait il de nouveau devenu fou, il me donne 30 kilomètres supplémentaires en mode auto et 50 en mode vélo, pas grave je continue, mais les indications routières me mettent le doute. Je demande a un garagiste (des gens fiables) il regarde sur internet et me confirme les 30 kilomètres  supplémentaires. Le problème vient d'une erreur d'addition sur la feuille de route, le calcul mental j'aurais bien fait de le faire avant le départ !

Comme souvent je chantonne en roulant et là tout naturellement c'est une vieille chanson des frères Jacques qui me vient à l'esprit " Encore heureux qu'il est fait beau et que mon cycle Merckx soit un beau vélo..."

J'ai dit à Bernard en plaisantant que si je n'avais pas 5000 kms au compteur, le samedi soir, je ferai des ascensions du Saint Aubert pour y arriver, alors tant qu'à faire mieux vaut faire des kilomètres en plus aujourd'hui, il fait super beau.

les stats 
209 kms pour 179 prévus
dénivelé 1480/1978 en corrigé
25,7 kms
cumul a ce jour 4703 km

Pierre

Commentaires du mercredi 26 juin 2013

Va et espère

La journée s'annonce belle, comme hier 10 degrés le matin pour atteindre 20 degrés dans la journée.
D'après notre hôte c'est exceptionnel, mais nous n’aurons pas de vent aujourd'hui. Cela se vérifiera, un peu de brume dans la matinée n'altérera pas cette belle journée.

Il va falloir que je pense à essayer de passer le 13 dents, avant la dernière étape, si ça se joue au sprint, je risque d'être pénalisé!

On voit défiler les magnifiques plages normandes avec les sites du débarquement, tout défile comme dans un kaléidoscope, mais comme avec ces engins tout passe trop vite.
Sur le parcours je pointe mon carnet dans un garage, je demande confirmation de mon itinéraire, le garagiste me dit que la ville dont je parle est dans l'autre sens. Je le remercie chaleureusement, en lui disant quand même que je poursuis mon parcours dans l'autre sens. Je vérifierai plus tard qu'il avait raison, mais que j'ai bien fait de poursuivre car la ville était mal placée sur le parcours papier.

Ce matin Françoise a demandé comme d'habitude le petit déjeuner à 7h. Quand elle explique ce que nous avons à faire, notre hôtesse consent 7h30. Après avoir parlé triathlon et vélo avec son mari, ce sera 7h !

Si on n'est plus en montagne, le parcours n'est jamais plat on passe souvent tel qu'à la sortie d'Houlgate ou de Deauville de 0 à 120 m

Belle journée au final ou on passera une agréable soirée, mais toujours pas d'internet, demain ce sera 3 jours à raconter

Pierre

Commentaires du mardi 25 juin 2013

Va et espère

La journée du 25 juin 2013 démarre sous de bons augures, il fait bon, la température de 10 degrés au départ grimpe rapidement à 20 degrés. Le vent est de Nord mais faible. Il faut donc comme on dit en jargon cycliste rester en prise, car si on se met à musarder avec le vent de face on peut prendre beaucoup de retard.

C'est dans de telles circonstances que je me dis que l'entraînement aura été bénéfique, car tout va bien, moral et coup de pédale, malgré le vent contraire. En pointant dans un bar les gens au comptoir avec qui je discutais de notre périple me disaient pour l'un que c'était simplement une histoire de mental, un autre qu'avec un entraînement de 2 fois 25 kms par semaine c'était suffisant.

On m'a souvent dit avant le départ qu'il n'était pas nécessaire d'avoir beaucoup de kilomètres avant le départ, j'ai la conviction pour ma part qu'il faut s'entraîner autant que l'on en éprouve du plaisir, on n'est pas tous surdoués ou avec un mental d'acier, par contre chacun peut s'entraîner dans la mesure de ses possibilités et la suite est ainsi plus facile.

Notre itinéraire m'emmène sur la D135, au bout de cette route, je m'arrête car devant moi la route se poursuit dans un bras de mer sous 10 centimètres d'eau ! Je me vois déjà enlever les chaussures et porter le vélo sur le dos.

Dommage je n'ai plus d'appareil photos, mais quelle histoire encore à raconter. Je me renseigne auprès d'un piéton, il me dit que la D135 se poursuit un peu avant sur la droite mais n'est pas signalée, bon demi-tour et c'est reparti.

Nous avons fait 150 kms vent de face et nous allons aborder la dernière partie du parcours vent de dos, c'est là que mon GPS tentant sans doute un retour en grâce me propose un itinéraire raccourci de 12 kms, c'est toujours bon à prendre, même si j'aurais préféré qu'il écourte la partie vent de face. Ne faisons pas la fine bouche, ce qui est pris est pris.

Nous rentrons de bonne heure, l'occasion de profiter d'une excellente soirée avec Françoise sur un petit port de pêche.

Pierre

mercredi 26 juin 2013

Commentaires succinct des journées 25 et 26 juin 2013

Toujours pas de possibilité de connexion wifi donc résumé succinct des journées passées :

- le 25/06/2013 : parcours prévu de 186 kms pour un réalisé de 182 kms ( c'est la première fois depuis le début du tour ), dénivelé de 1525 m, à la moyenne de 25,2 km/h.

- le 26/06/2013 : bonnes conditions sur le parcours ( soleil, pas trop de vent ) prévu pour 177 kms et 182 kms réalisés avec un dénivelé de 1086m à la moyenne de 26 km/h.

Relais effectué par Jacques Dufour. Merci.

mardi 25 juin 2013

Parcours du mercredi 26 juin 2013 - 25ème étape

Mercredi 26 juin 2013
Vingt-cinquième étape
Carte Michelin Nº 303 pli: E - 2
Aumeville-Lestre -D421- Le Bourg de Lestre Quinéville -D421- Hameau du Nord Ravenoville-Plage -D421- Petit Hameau des Dunes Hameau Mottet (14 Km) -D421- -D67- Le Moulin -D913- Sainte-Marie-du-Mont -D913- Carentan (20/34 Km) Saint-Hilaire-Petitville -D197A- -D613- Isigny-sur-Mer Osmanville -D514- GRANDCAMP-MAISY (22/56 Km) Saint-Pierre-du-Mont Vierville-sur-Mer Colleville-sur-Mer (18/74 Km) -D514- Port-en-Bessin Tracy-sur-Mer Arromanches-les-Bains Courseules-sur-Mer (28/102 Km) -D514- Bernières-sur-Mer -D7- Saint-Aubin-sur-Mer -D7- -D514- Langrune-sur-Mer Lion-sur-Mer Hermanville-sur-Mer -D60- -D35- Colleville-Montgomery Saint-Aubin d’Arquenay BÉNOUVILLE (22/124 Km) -D514- Sallenelles Cabourg Dives-sur-Mer Houlgate -D513- Villers -sur Mer (25/149 Km) -D118- -D20- Blonville-sur-Mer Tourgéville -D27- -D535- -D288- Bonneville-sur-Touques Saint Gatien-des-Bois -D579- -D119- Fourneville -D289- -D144 A- -D140- GENNEVILLE (28/177 Km)
 (204/4425 Km)

En 2004 la moyenne horaire de cette 25ème étape avait été de : 25,60 Km/h


lundi 24 juin 2013

Parcours du mardi 25 juin 2013 - 24ème étape

Mardi 25 juin 2013
Vingt- quatrième étape
Carte Michelin Nº 303 pli: D - 8
Céaux -D113- Pontaubault -D43E2- -D103- Cromel -D2175- Le Grand Chien -D7- AVRANCHES (10 Km) -D973- Marcey-les-Grèves -D973- Saint-Père-sur-Mer Granville (23/33 Km) Donville-les-Bains -D135- La Rivière Saint-Martin-le-Vieux -D135- La Sablonnière Bricqueville-sur-Mer -D298- La Planche Guillemette -D20- Montmartin-sur-Mer (21/54 Km) Le pont de la Roque -D650- Heugueville-sur-Sienne La Beuverie Blainville-sur-Mer -D72- -D650- La Mielle Pirou-Plage (24/78 Km) Saint-Germain-sur-Ay -D650- -D15- Porbail -D50- -D124-  BARNEVILLE-CARTERET (32/110 Km) -D650- -D902- Bricquebec -D900- Rauville-la-Bigot (23/133 Km) -D122- Martinvast -D122E1- -D900- CHERBOURG (18/151 Km) -N132- Tourlaville Le Val Canu -D901- Théville -D355- -D26- Le Vast Quettehou -D14- Morsalines AUMEVILLE-LESTRE (35/186 Km
(186/4248 Km)

En 2004 la moyenne horaire de cette 24ème étape avait été de: 24,10 Km/h
Le dénivelé de 1692m


Commentaires du lundi 24 juin 2013

Va et espère

Nous quittons aujourd'hui les Côtes d Armor pour la Basse Normandie, à une dizaine de kilomètres du Mont Saint Michel. La journée s'annonce radieuse, elle le sera. La température à 12 degrés au départ montera vite à vingt degrés pour toute la journée. Un petit vent de nord ouest nous est profitable.
A l'entame de cette dernière semaine, un peu de nostalgie, mais surtout une grande satisfaction, car l'envie est intacte, la santé plutôt meilleure qu'au départ, oublié les petits bobos, tout va pour le mieux.
On roule tranquillement, il faut savourer, je suis quand même surpris de constater qu'après 65 kms nous avons déjà 625 M de dénivelé.

Depuis le départ du tour nous n'avons quasiment jamais roulé avec des cyclistes rencontrés sur la route, nous croisons pourtant de nombreux groupes souvent ici en Bretagne en jaune et vert; sans doute un rapport avec les couleurs locales.

A l'heure du déjeuner je suis du coté de Saint Malo, dès que je trouve quelque chose je m'arrête, je devrais attendre Cancale et là je décide pour une fois de manger dans un petit resto; au menu buffet : hors d'œuvre à volonté, grillade, frites, dessert, quart de cidre et café le tout pour 11 euros; difficile de trouver aussi bien chez nous.

Un mot sur les routes, nous  nous sommes parfois fourvoyés sur des routes réservées aux seuls automobilistes; c'est alors immédiatement un concert de klaxon pour nous signaler notre erreur Ces routes ont souvent sur le côté une bande d'arrêt d'urgence et nous ne sentons pas particulièrement en insécurité. Par contre je l'ai encore constaté aujourd'hui, nous sommes autorisés à prendre des routes où les voitures roulent à 110 kms/h, où il 'y a pas de bas côté et où il y a des bretelles d'entrée et de sortie.

D'ailleurs aujourd'hui j'ai croisé des gendarmes sur ce type de route avant de la quitter pour rejoindre le gîte; peu après je vois deux motards de la gendarmerie en travers de ma route; je me dis que c'est pour moi et que je n'ai sans doute pas vu que c'était interdit aux vélos, un peu avant que j'arrive à leur hauteur, ils démarrent pour me céder le passage, ouf, fausse alerte!

J'avoue que sur ce genre de route je ne roule pas rassuré. Parfois aussi on doit emprunter une piste cyclable, ce que nous faisons avec plaisir, malheureusement ça ne dure jamais longtemps. Bref, les routes ne sont pas souvent pensées pour les cyclos.

Jusqu'à 35 kms de l'arrivée, j'avais un peu moins de kilomètres au compteur que ce qui était prévu; évidemment ça ne pouvait pas durer, je dois à un moment trouver une alternative à une route  interdite aux cyclos, je repasse mon GPS en mode vélo et il me donne un itinéraire qui me fera faire 50 kms de plus! Cette fois je me dis que notre itinéraire se dirigeant vers l'est, je vais me fier uniquement à la boussole. Le seul habitant auquel je demande la route de Céaux, me répond "quoi ? c'est où ? quoi ?," ça doit être un cousin de Raymond Devos. Au final je n'aurais que 5 kilomètres supplémentaires, autant dire rien.

Les stats
175 kms
Dénivelé 1262 m
Vitesse 26,4 kms/h

Pierre

dimanche 23 juin 2013

Commentaires du dimanche 23 juin 2013

Va et espère


Pour ne pas être déçu en espérant vainement le vent dans le dos, j'ai regardé le parcours, super nous l'aurons dans le dos.

Quand je me lève à 6h comme d'habitude il ne pleut pas, c'est de bonne augure, malheureusement lorsque nous prenons le départ à 8h la pluie vient de commencer à tomber. Les 15 premiers kilomètres sont face au vent et le relief est identique à la veille, pas de montées longues et difficiles même si nous avons passé un col (à 211 m), mais une succession de petites bosses qui fatiguent au fil des kilomètres. Après ces quinze premiers kilomètres tout s'arrange, cette fois le vent est dans le dos et en prime la pluie s'est arrêtée, on sera vite rentré aujourd'hui.

Je vais pouvoir profiter du massage des jambes de ma chérie (qu'on se comprenne bien, c'est moi qui masse ses genoux fatigués).

Peu après on passe Lannilis où se passent les championnats de France de cyclisme où s'est illustré hier brillamment puisqu'elle a pris la première place hier, la jeune Elize Delzenne, fille de membres des Audax de Tournai. Il est a peine 9h et toutes les routes sont déjà barrées; ce qui signifie un petit détour de plus.

Avec un vent qui nous facilite la tache on prend un peu plus le temps de voir défiler les centaines de vues qui feraient de bien belles cartes postales. Pour ce qui me concerne, plus question de fixer ces instants sur des photos, mon appareil bien que dan un étui et dans ma sacoche n'a pas résisté à l'eau qui s'infiltre partout.

Ce midi je décide de m’arrêter à Plestin pour manger, je suis alléché par toutes les odeurs de couscous, paella et pommes de terre sautées, je me contenterai cependant de ma portion de taboulé, qui fait l'essentiel de mon repas du midi.

Dans le courant de la journée je m’aperçois que je ne sais plus passer le 13 dents, pas grave je finirai le tour comme ça, mais c'est certain que ce n'est pas hier que j'aurais eu l'occasion de m'en rendre compte !

Dans la journée nous quitterons le Finistère pour les Cotes d'Armor et demain Françoise me dit que nous serons en Basse Normandie. Je vais prendre un café avant de me remettre en route, et un client qui souhaite bon dimanche me  fait réaliser, que depuis le début de ce tour, je ne sais jamais quel jour on est, pour moi j’en suis au 22ème jour, mais dimanche c'est tous les jours !

Les stats
192 kms pour 180 prévus
27,2 km/h
dénivelé 1708m/2138 en corrigé

Pierre

Parcours du lundi 24 juin 2013 - 23ème étape

Lundi 24 juin 2013
Vingt-troisième étape
Carte Michelin Nº 309 pli: E - 3
Plouha -D786- Tréveneuc Saint-Quay-Portrieux -D786- Étables-sur-Mer Binic Pordic Plérin SAINT-BRIEUC (28 Km) -D786- Vieille Côte de Gouët -D712- Langueux Yffiniac -D712- Saint-René (12/40 Km) -D786- Saint-Alban -D17A- -D786- -D34- La Couture (20/60 Km) Erquy -D786- Fréhel Matignon Trégon (27/87 Km) -D768- -D168- Dinard Saint-Malo (16/103 Km) -D201- Saint-Servan-sur-Mer -D355- Saint-Coulomb CANCALE (17/120 Km) -D76- La Coudre -D155- Le Vivier-sur-Mer -D797- Saint-Broladre (24/144 Km) Saint-Marcan ◄╗ La Grange au Bois Quatre Salines Polder Blount ◄╗ Le Ruisseau Béchet -D976- Beauvoir -D976- -D280- La Rive -D275- -D75- -D43- Courtils CÉAUX (26/170 Km)
(170/4062 Km)

En 2004 la moyenne horaire de cette 23ème étape avait été de: 23,30 Km/h
Le dénivelé de 1172m

Commentaires du samedi 22 juin 2013

Va et espère

La montagne se mérite... La Bretagne aussi !

Hier soir pas de réseau, ça m'arrange presque parce que partis a 8h et rentrés à 19h la journée a été assez dure. Juste le temps au retour de prendre la douche, un bon petit repas et au lit !
Pas de question à se poser au départ à 8h sur la tenue a adopter, il pleut, le soleil fait cependant de timides apparitions entre les gouttes, à11h plus de soleil, mais la pluie a cessée. La température est idéale autour de 17 degrés; cependant le vent annoncé d’ouest à 60 Kms/h est bien présent et il va vraiment nous épuiser au terme de cette journée.

J'ai l impression avec tous ces noms de villages qui commencent par K, d'être dans mon pays, je traverse par exemple un lieu dit Kernair, un lointain cousin sans doute.
Je suis surpris souvent sur ce parcours qui doit nous mener vers le nord de prendre la direction sud sur plusieurs hectomètres. Mais quand j'ai le vent dans le dos pendant plusieurs kilomètres je me dis qu'il doit y avoir quelque chose qui cloche; je constaterai à l’arrivée que c'est par erreur que je suis retourné sur Chateaulin.

La pluie refait son apparition, il pleut averse vers 16h; heureusement cela ne durera pas plus de quelques minutes. Juste le temps de réaliser que toute la journée avec la pluie en plus du vent aura vraiment rendu les choses difficiles.

Je me suis mis en tête que la fin d’étape serait facile, pensant qu'on remontait un peu vers le nord, en fait il n'en sera rien et c'est jusqu'au bout qu'il faudra se battre contre ce satané vent. Je me suis mis à repenser à l'Aubisque où le vent soufflait aussi très fort, mais au moins a ce moment là il n'y avait pas la pluie.

Les stats
208kms pour 191 prévus
dénivelé 2433/2786 en corrigé
Moyenne 22,1 kms/h

Pierre

Photos du samedi 22 juin 2013

Petit port breton


Eglise bretonne


Vers le Finistère


Les montagnes bretonnes


Paysage du Finistère

samedi 22 juin 2013

Parcours du dimanche 23 juin 2013 - 22ème étape

Dimanche 23 juin 2013
Vingt-deuxième étapeCarte Michelin Nº 308 pli: D - 4
Saint-Renan -D68- Lanrivoaré -D168- PLOUDALMÉZEAU (14 Km) -D28- Tréglonou Lannilis -D13- -D10- Poulloupry Guissény (25/39 Km) -D10- Kerlouan Goulven Plouescat Cléder (24/63 Km) Sibiril -D10- SAINT-PAUL-DE-LÉON (11/ 74 Km) -D769- -D58- Kerantreïz -D173- Carantec -D73A- Locquénolé -D73- -D769- Morlaix (20/94 Km) -D786- Lanmeur Plestin-en-Grèves (19/113 Km) Saint-Michel-en-Grèves Lannion TRÉGUIER (37/150 Km) Paimpol -D786- Plouézec (19/169 Km) -D786- PLOUHA (11/180 Km)

                                                                                                 (180/3892 Km)

En 2004 la moyenne horaire de cette 22ème étape avait été de: 24,40 Km/h
Le dénivelé de 1416m


vendredi 21 juin 2013

Commentaires du vendredi 21 juin 2013

Va et espère,

Aujourd’hui, les propos de Xavier me tournaient dans la tête, et j'ai décidé de la placer sous le signe du "carpe diem", je prends donc l’option de ne pas regarder la moyenne de la journée.
Après tout, il faut en profiter de ce tour. On démarre sous la pluie, mais rapidement les éclaircies apparaissant après ces ondées n'en sont que plus radieuses.
Le temps sera de nouveau clément pratiquement toute la journée, avec une température entre 15 et 20 degrés, idéal.

Je crève pour la deuxième fois sur ce tour, en examinant mon pneu, monté neuf au départ, il a triste allure, assurément le matériel vieillit plus mal que l’être humain!

Nous devons passer le pont de Saint Nazaire, j'ai un peu d'appréhension avec ce que Bernard m'en a dit, mais en même temps je suis pressé d y être, en fait la traversée se passe très bien. Après ce passage première erreur de parcours, mais je suis vite revenu sur le bon itinéraire.
Au bout du 52ème kilomètres je n'ai qu'un kilomètre supplémentaire, extraordinaire, Cet écart n'augmentera plus jusqu'à l'arrivée.

Je suis étonné d'être déjà au contrôle de Sainte Anne d'Auray, pas parce que j ai roulé vite, je n’ai même pas une idée précise de l'heure qu'il est, mais j'en profite pleinement et je ne suis pas pressé d arriver.
Je m’arrête pour pointer dans une boulangerie et j'en profite pour acheter deux ' far breton' un délice, aussi bons que ceux de mon copain Bertrand.

La fin du parcours est perturbée par les indications de mon GPS qui veut me faire faire 80 kms alors que je suis à une vingtaine de kilomètres de Locmaria, je trouve le village voisin et là des cyclistes me donnent  la direction en me disant, tu en a encore pour plus de 10 kilomètres, en réalité 6 kilomètres plus loin je suis arrivé.

Au final la journée placée sous le 'carpe diem ' est réussie, malgré un vent contraire la plus grande partie de la journée. Évidemment pour profiter pleinement il ne faut pas-que les éléments soient déchaînés.

Les stats:185 kms
1189 m de dénivelé
24,6 kms/ heure

Pierre

Diverses photos du 19 au 21 juin 2013


Vers Saint de Livres 


Direction Tartas


Pont du bonhomme


Sainte Auray en Bretagne




Pluie à Saint Médard, il pleut 40 jours


Vers Saint Jean de Liversay 

jeudi 20 juin 2013

Commentaires du jeudi 20 juin 2013

Va et espère

Aujourd'hui l'étape qui doit nous mener en Loire Atlantique est annoncée pluvieuse avec un vent de côté. En réalité, nous passerons la journée au sec avec une température idéale pour la pratique du vélo entre 15 et 20 degrés. Quand au vent il sera modéré mais favorable quasi toute la journée.

Au bout de 11 kms a Marans on ne trouve pas la d105, aussi on continue sur Lucon, au bout d'un moment se pose la question : continuer sur cette grand route ou revenir sur notre itinéraire en faisant 9 kms supplémentaires ? on opte pour cette option afin de rester sur des routes moins fréquentées.
Je me rends compte au bout de 27 kms que je n'ai pas mis mon GPS en route, pas grave je rajouterai cette distance à mon total.

Les conditions font que l'on avance bien, la moyenne dépasse les 30 kms/h, mais chaque traversée d'agglomération fait baisser la moyenne et il faut relancer pour la rétablir. Mais pourquoi au fait ? Comme si cela avait la moindre importance. Il faut profiter de chaque kilomètre sachant qu'on ne repassera pas de si tôt sur ces routes.
A chaque entrée de village quand je vois le panneau de limitation de vitesse a 50 KM/H, je fais comme en voiture, je jette un coup d'oeil à mon compteur pour voir si je ne suis pas en excès de vitesse. On peut rêver, non ?

Voila, une journée comme je voudrais pouvoir en rendre compte jusqu’à la fin de ce tour sans péripéties rocambolesques.
Demain nous entrons en Bretagne, j'ai déjà envie d'être sur le vélo et de dévorer les kilomètres.

Les stats 193 kms ( pour 184 prévus)
Dénivelé 29m/662 en corrigé
vitesse 30,0 kms/h

Pierre

Parcours du vendredi 21 juin 2013 - 20ème étape

Vendredi 21 juin 2013
Vingtième étape
Carte Michelin Nº 316 pli: E - 5
Arthon-en-Retz -D5- Chauvé Saint-Père-en-Retz -D5- Saint-Brévin-les-Pins (25 Km) -D213- Pont de Saint-Nazaire -D213- Montoir-de- Bretagne -D971- -D50- Saint-Joachim -D50- Chapelle-des-Marais(27/52 Km) -D50- l’Angle Bertho -D4- La Roche-Bernard -D765- Marzan -D774- Péaule -D1- -D1C- Questembert (34/86 Km) Carte Michelin Nº 308 pli: Q – 8 -D1C- La Croix-Galle -D104- Sulniac Laverdon Vannes (22/108 Km) -D779- -D19- SAINTE- ANNE-D’AURAY (21/129 Km) -D19- Brech Landaul Les Bruyères Landévant (15/144 Km) -D33- Nostang -D158- -D164- -D170- Kervignac (12/156 Km) -D194- Kernours pont du Bonhomme Lanester Lorient -D724- passer sur le Pont St Christophe Le Mourillon -D765- LOCMARIA (27/183 Km)
(183/3521 Km)

En 2004 la moyenne horaire de cette 20ème étape avait été de: 25,10 Km/h
Le dénivelé de 1220m

mercredi 19 juin 2013

Commentaires du mercredi 19 juin 2013

Va et espère

Nous quittons la Casse pour Saint Jean de Liversay donc la traversée de la Charente.

Nous redoutions la pluie, donc nous sommes partis vêtus en conséquence, mais rapidement la température monte à 18 degrés pour atteindre dans la journée un maximum de 26 degrés, il fait chaud. Décidément trop facile ce tour. Tous les kilomètres parcourus sont autant de kilomètres au sec, finalement il ne pleuvra pas de la journée; à quoi bon vouloir se renseigner sur la météo à l’arrivée !
A l'arrivée notre hôtesse très sympathique nous dit qu'il a plu averse dans la journée; ouf, nous avons été épargnés.

Le parcours est une suite de petites bosses, et au fil des kilomètres je ne m'étonne plus des plus de 1000m de dénivelé annoncés. Au début je passe les bosses sur la plaque, après je me dis qu'il est plus sage de les passer petit plateau, pour finalement décider de les passer en plus à allure modérée au risque de m'user prématurément.

Avec les jours qui passent, la sagesse arrive. A midi on se régale d'une salade de pâtes préparée fort gentiment par notre hôtesse de la veille. A  Bougneau, je demande la route de Jarlac qui est sur mon itinéraire, la personne qui me renseigne dit qu'il est du coin et que Jarlac n'existe pas, par contre pour Jarnac il faut partir en direction de Cognac, quand je lui parle de Chaniers il m'indique une toute autre direction, je prends cette option; ça doit être ça éviter un coup de Jarnac, si j'avais suivi son premier itinéraire j'aurais fait 40 kms supplémentaires.

Un mot sur les rapports avec mon GPS, quand il me demande de faire demi tour sur une voie qu'il vient de m'indiquer je ne l'invective plus, en échange il ne tombe plus en panne comme il l'a déjà fait sur ce tour. Donc tout est ok de ce côté.

Ah depuis le départ, c'est la première journée ou nous avons profité d'un petit vent favorable toute la journée. Comme c'est bon !

Les stats
distance 171 (que 5 de plus que programme)
dénivelé 110/1427 m en corrigé
vitesse 28,2 km/h

Pierre

Parcours du jeudi 20 juin 2013 - 19ème étape

Jeudi 20 juin 2013
Dix-neuvième étape
Carte Michelin Nº 316 pli: K - 10
Saint-Jean-de-Liversay Marans (11 Km) -D105- Le Brault -D9- -D10A- Puyravault -D25- Champagné-les-Marais -D25- Triaize (25/36 Km) -D746- Saint- Michel-de-L’Herm -D746- L’Aiguillon-sur-Mer -D46- La Tranche-sur-Mer -D105- La Terrière (26/62 Km) -D105- La Crabasse À l’Eau Le Bouil -D21- Jard-sur-Mer TALMONT-SAINT-HILAIRE (21/83 Km) -D949- Château-d’Olonne -D949- Les Sables-d’Olonne -D32- Olonne-sur-Mer -D80- Brem-sur-Mer (27/110 Km) -D38- Brétignolles-sur-Mer -D38- Saint-Gilles-Croix-de-Vie Saint-Hilaire-du-Riez -D38- -D123- La Pège La Parée-Jésus Saint-Jean-de-Monts (33/143 Km) -D38- -D51- -D22- Beauvoir sur-Mer -D758- BOURGNEUF-EN-RETZ (32/175 Km) -D5- ARTHON-EN-RETZ (9/184 Km)
( 184/3338 Km)

En 2004 la moyenne horaire de cette 19ème étape avait été de:25,20 Km/h
Le dénivelé de 276m


Réponse à tous les messages postés au retour.

Ce n'est pas facile pour nous d'aller répondre sur les messages du blog.
Faute de temps ou de savoir faire, je n'ai pas répondu a tous.

Néanmoins c'est avec un immense plaisir que je lis les messages que vous postez et qu'Yves me transmet.

Je me ferais un plaisir à mon retour de les chercher et de répondre a tous.

Pierre

mardi 18 juin 2013

Commentaires du mardi 18 juin 2013

Va et espère

La nuit dernière ce n'est pas le vent qui nous a inquiété mais les trombes d'eau qu'on entendait. Miraculeusement à notre départ il ne tombait plus que quelques gouttes, on enfile nos impers, au bout de quelques kilomètres je l'enlève en pensant que mon coupe-vent fera l'affaire, mais après 5 minutes je remets l'imper pour ne plus le quitter de la journée.

Si les paysages sont monotones, au moins l'intensité de la pluie est un paramètre variable, parfois faible (rarement), après elle est diluvienne, forte, averses à seaux, à torrent.

Lors d'une pause pointage, je déclare au patron de l'auberge que je repartirai dès que la pluie cessera, aussitôt il me donne le tarif des chambres et me dit que si je reste jusqu'à dimanche il me fera une ristourne.

A un passant landais à qui je demande confirmation de mon itinéraire, il me dit après la sortie du village vous aurez a votre gauche une forêt de pin , à droite aussi, je lui fais part de ma surprise, une forêt de pin ici ? ( je viens d'en traverser pendant 70 kms), on se regarde tous les 2 en se demandant qui se fiche de l'autre.

La température autour de 11 degrés le matin était supportable, à midi et trempé de la tête aux pieds il commence a faire froid. Je m'arrête pour manger et le patron du café alors que je me prépare a partir m'offre généreusement un T-shirt, prenez monsieur je vous le donne, changez-vous, ça vous réchauffera. Je décline en lui disant que je suis très sensible à son geste mais que dans une demi-heure je serai dans le même état. J’ajoute qu'en plus un t-shirt marque " bar y olé" nom de son établissement est immettable quelle que soit les circonstances (là, je plaisante).

Les cyclos le savent tous, la pluie c'est aussi les crevaisons, j'ai eu ma première aujourd'hui.
Bilan de cette journée, je me dis qu'on a eu tellement de chance jusqu'aàce jour qu"on peut bien se prendre un peu d'eau (ça devrait durer quelques jours). Imaginez la descente du Tourmalet la pluie en plus, là cela aurait été vraiment difficile.

Donc le moral lui reste au beau fixe. On essaie de tout sécher ce soir pour repartir d'un bon pied demain.

Les stats
180 kms pour 173 prévus donc que 7 en plus on sera au point à la fin du tour
25,8 km/h
dénivelé 515m/1258 m en corrigé

Pierre

Parcours du mercredi 19 juin 2013 - 18ème étape

Mercredi 19 juin 2013
Dix-huitième étape
Carte Michelin Nº 324 pli: J - 9
La Casse -D133- -D160- Saint-Martin-de-Coux -D260- -D159- -D260- Gibeaux Montguyon Pierre-Folle -D910Bis- Chevanceaux (26 Km) Vanzac Léoville Saint-Médart Champagnac -D142- JONZAC (25/51 Km) Marignac -D142- Pons (20/71 Km) -D700- -D732- Bougneau Jarlac -D134- Chaniers (20/91 Km) -D234- Le Maine-Allain -D234- Fontcouverte -D234- Chez-Texier -D234- -D114- Saint-Vaize Taillebourg Saint-Savinien (24/115 Km) -D114- Archangeay -D114- Tonnay-Boutonne Saint-Crépin (17/132 Km) Vandré -D144- SURGÈRES (13/145 Km) -D115- Le Gué d’Alleré SAINT-JEAN-DE-LIVERSAY (21/166 Km)
(166/3154 Km)

En 2004 la moyenne horaire de cette 18ème étape avait été de: 23,20 Km/h
Le dénivelé de 920m


lundi 17 juin 2013

Commentaires du lundi 17 juin 2013

Va et espère

Aujourd'hui on quitte les Pyrénées pour traverser le Béarn et arriver dans les Landes.

De suite on entre dans le vif du sujet puisqu'il faut finir l’ascension du Soulor, ensuite c'est l'Aubisque . Nous avions entendu cette nuit un vent inquiétant, c'est confirmé pour la première fois depuis très longtemps.
Je me demande dans l’ascension de l’Aubisque si je ne ferais pas mieux de marcher un peu tant le vent plus la pente me ralentissent, mais c'est vite passé car le vent décroît rapidement. Après l'Aubisque nous en avons fini avec la montagne, pour autant le relief est toujours assez vallonné.

La pluie fait son apparition, mais rien de bien méchant et la température autour de vingt degrés rend les choses assez faciles. Un arrêt pour pointage à une pharmacie, j’en profite donc pour contrôler mon poids, je n’ai pas perdu un gramme depuis le départ, c'est bon signe, je ne puise pas dans mes réserves.

On arrive à Tartas dans les Landes où nous sommes reçus par un couple fort sympathique. C'est presque habituel nous avons rallongé le parcours de 17 kms.

les stats
204 kms
dénivelé 1940/3833 en corrigé
23,6 km/h

Pierre

Commentaires du dimanche 16 juin 2013

Va et espère

La journée a bien commencée avec 18 degrés dès le départ.

Très souvent les cols sont balisés avec le pourcentage moyen, ce n'est pas rassurant quand un pourcentage moyen est annoncé a 7,5 pour cent et qu'on fait des hectomètres en descente, ça promet pour la suite et cela se vérifie toujours.

Jusqu'à présent j'ai tout grimpé sur le 42X29, maintenant je profite du 30X23 qui me permet de rouler plus en souplesse, même s'il m’arrive de passer en 30x26 et même 29.
A force de gravir tous ces cols, on en vient à récupérer quand la pente n'excède pas 6 pour cent. Seul le vent contrarie souvent la progression.

Pour ce qui est de l'épique, c'est quand même pas courant de se faire encorner par une vache comme cela m'est arrivé au sommet du col de l Aspin. Je venais de la prendre en photo, elle voulait sûrement faire valoir son droit a l'image !

Le passage du Tourmalet m'a rappelé mon périple dans le bois. Cette fois je savais où je voulais en arriver et ma technique d'appui sur le vélo pour dévaler les pentes, plus le porte cyclo-cross commence à être au point. Il va falloir penser à l'enseigner aux jeunes de l'école de triathlon, ça pourra un jour leur être utile.
Enfin les Pyrénées contrairement aux Alpes n’auront pas eu le dernier mot. Nous sommes rentrés sereinement à notre gîte avec pour adresse route du Soulor, en réalité le chalet se trouve a 6,6 kms d’un col qui fait 7 % avec des passages a 15 %.

La température a été de 30 degrés toute la journée, un peu chaud pour les ascensions. Grosse journée !
Notre hôte au Soulor nous a confirmé que le mois de juin est idéal pour ce genre de périple. Hier il n'y avait quasiment pas de voitures tandis que l'été c'est 3000 voitures par jour qui passent devant chez lui.

Les stats 160 kms
dénivelé 4110/5529 en corrigé
18,2 km/h ( avec le portage inclus...)

Pierre

Photos du dimanche 16 juin 2013

Mon agresseur est parmi ce troupeau


Les séquelles de l'agression


C'est lui qui m'a dit que le col était praticable !


Les choses se compliquent


Dur, dur d'avancer


Quand on veut on peut


Cela finira par s'arranger


Il ne croit quand même pas nous empêcher de passer


Départ pour une autre aventure


On a du quitter la route pour descendre


Cela nous fera un souvenir


Cherchez la route 


En contrebas l'espoir


Oui c'est bien là que nous sommes passés


Toujours serein, jusque là pas de problème


La Mongie inondée, cela promet pour la suite


Combien de fois le mont Saint Aubert


Arrivée à la chambre d'hôte avec comme récompense une vue magnifique